Depuis sa création en 2002, l’association Cris Écrits œuvre avec conviction dans les champs culturel et social, et plus particulièrement dans les domaines de l’écriture, de la lecture et du livre. Ses deux activités principales sont : l’animation d’ateliers d’écriture auprès de différentes structures et la publication d’ouvrages de qualité sur des problématiques sociales et culturelles à l’œuvre.

Intervenir dans ces domaines est essentiel pour le développement, la richesse et la diversité de la vie culturelle, artistique et sociale. Rien ne remplace la lecture, l’écriture, le maniement des mots et des langages dans les efforts et la recherche d’appropriation par la raison, l’émotion des savoirs, des connaissances et des œuvres de l’esprit. Ainsi, mettre en place des plateformes ou des espaces d’écriture et de lecture, permettre aux citoyens de s’exprimer librement sur différents sujets, cristalliser cette parole sous la forme de textes écrits constituent sans aucun doute une alternative possible aux différentes déficiences et manquements existants actuellement. Poursuivre le travail que nous menons dans les quartiers en collaboration avec différents partenaires sociaux et culturels nous semble fondamental pour lutter à la fois contre l’illettrisme, toutes les formes d’exclusion et de discrimination et faire de l’écriture, du livre et de la lecture un bien culturel à partager par tous et ainsi développer la démocratie culturelle.

Plus qu’un moyen d’expression, l’écriture et son pendant la lecture, sont des outils nécessaires de valorisation de la personne et ceci de manière intergénérationnelle et interculturelle. En effet, adultes et enfants, jeunes et personnes âgées sont unanimes quant à l’importance de l’écriture et de la lecture dans leur développement culturel et dans l’appropriation du patrimoine social et culturel de la société dans laquelle ils vivent. De plus, il implique nécessairement l’inscription de soi dans la société en tant que « acteur » et « participant » à la vie sociale et culturelle, vecteurs fondamentaux de lutte contre toutes formes d’exclusion ou d’ostracisme social. Une question se pose : quels sont les moyens mis en œuvre pour remédier à une certaine situation qui met en doute la véritable volonté d’apporter les moyens de lutter pour l’accès à la citoyenneté en général et à la culture en particulier auprès de ces populations souvent stigmatisées.

Outre les ateliers d’écriture, la publication d’ouvrages de qualité sur des problématiques sociales et culturelles à l’œuvre constitue un volet important des activités de l’association. La particularité et surtout l’importance de ce travail reposent sur la volonté de poursuivre une réflexion sur notre société en utilisant le récit de vie (ou témoignage personnel et subjectif) à la fois comme matière première et première matière à compréhension, création et transmission. En effet, l’identité éditoriale du projet de l’association repose fondamentalement sur le principe selon lequel toutes les histoires sont constitutives de la grande histoire. Ainsi, il s’agit de dire la vie, mais de la laisser dire par ceux qui la vivent : objet à la fois de résistance, de lutte contre les mesures et mécanismes insidieux et implicites, qui confisquent, qui dénigrent la parole de ceux qui ont été « labelisés », « étiquetés », « catalogués » au nom d’une certaine hypocrisie ou par facilité. L’histoire est importante comme mémoire collective du passé, conscience critique du présent, prémisse de l’action future. Reconstituer la mémoire collective du groupe c’est reconstituer sa capacité d’agir. Autour du récit de vie, les acteurs sociaux se mobilisent, se réveillent, se rappellent à leur rendez-vous avec l’Histoire. Projet militant dont le but est de donner la parole, et de s’approprier sa propre histoire, son propre passé, de lui donner une visibilité et une lisibilité sociale. Différents projets ont été réalisés et d’autres sont en cours de réalisation, ces projets, leurs enjeux et leurs impacts nous confortent dans l’idée qu’il est important de poursuivre ce travail pour tendre toujours vers une meilleure connaissance de l’Autre.

> Association Cris écrits – 12 rue d’Oran 13005 Marseille – cris.ecrits@wanadoo.fr – Tél : 04 91 95 47 34

Réalisation : William Dodé